REGLEMENT INTERIEUR de l'Association "LE DEFI DU GALOP"

 

Article 1 – OBJET –

Le Défi du Galop a pour finalité, par le regroupement de certaines grandes épreuves régionales, et européennes de développer la promotion des « Grands Prix Régionaux » de Plat.

Article 2 – PARTENAIRES –

Les sociétés participantes qui étaient initialement au nombre de 9, après examen et dans l'intérêt général de l'épreuve, pourront accueillir de nouveaux candidats, sans toutefois dépasser le nombre de 15 (liste en annexe).

Article 3 – ENGAGEMENTS DE CHACUN -

Chaque société participante s'engage à programmer chaque année une course plate (au moins) au galop dont les conditions, qui seront, en France, soumises au code des courses de galop, répondront aux critères des grands prix.

Toutefois, une société peut se trouver dans l'impossibilité logistique ou financière d'organiser une étape. Elle devra alors en informer le Défi du Galop par écrit. Ceci ne donnera pas lieu à l'exclusion de ladite société du Défi du Galop, sa réintégration dans le calendrier restant possible si l'absence d'étape ne dépasse pas deux années consécutives. Sans étape 3 années consécutives, la société concernée sera considérée comme démissionnaire du Défi du Galop.

Article 4 – CALENDRIER ET CONDITIONS DE COURSES –

Chaque année, le calendrier des épreuves sera arrêté en accord entre les sociétés participantes et France Galop. Ce calendrier débute chaque année avec l'étape de Cagnes sur Mer au mois de février et s'achève avec l'étape de Toulouse au mois de décembre.

Article 5 – BONUS –

Outre le montant des allocations distribuées par France Galop ou par la Société organisatrice étrangère à l'occasion de chaque grand prix, il sera attribué, à l'issue du calendrier du Défi, un bonus au propriétaire du cheval gagnant et aux entraîneurs placés aux trois premières places du Défi du Galop, ainsi qu'une récompense au jockey arrivé en tête du classement par points de sa catégorie.

  • Bonus au propriétaire du cheval gagnant le Défi du Galop :

Le cheval gagnant sera celui qui, ayant participé à au moins 3 épreuves, aura obtenu 3 victoires ou plus, dont au moins une après le 1er septembre.

Dans le cas où 2 chevaux ou plus auraient obtenu au moins ce résultat, le bonus sera attribué au cheval ayant enregistré le plus grand nombre de victoires.

En cas d'égalité de victoires, ils seront départagés par le nombre de places de 2ème ou 3ème, obtenues dans les étapes du Défi du Galop.
Le bonus sera partagé en cas d'égalité absolue de résultat.
Le montant du bonus sera de :
- 150.000 € pour 3 victoires ou plus dans les conditions mentionnées ci-dessus.

Si le Défi n'était pas remporté, le propriétaire du cheval étant en tête du classement par points, se verra attribuer une prime de 50 000 €, à l'issue de la dernière étape.

L'attribution des points se fera de la manière suivante, sur chaque étape :

- 1° place : 6 points.
- 2° place : 4 points.
- 3° place : 3 points.
- 4° place : 2 points.
- 5° place : 1 point.

Pour la dernière étape du Défi, toutes les places (de la 1ère à la 5ème) seront bonifiées d'un point supplémentaire.

Performances obtenues à l'étranger :
On entend par performance à l'étranger les résultats obtenus hors du pays d'entraînement du cheval.
Les points seront 1.5 fois supérieurs pour les performances obtenues à l'étranger, selon les conditions suivantes :
- Pour les chevaux entraînés en France : Les étapes étrangères permettant donc de bonifier les points gagnés sur ces étapes sont : Avenches, San Sebastian, Baden-Baden.
- Pour les chevaux entrainés hors de France : 3 étapes françaises permettront de bonifier les points éventuellement gagnés lors de ces étapes. Elles seront définies chaque année par tirage au sort effectué par les services compétents de France Galop. Une étape sera tirée au sort parmi les 4 premières françaises du calendrier (soit Cagnes sur Mer, Toulouse, Bordeaux, Lyon), une autre parmi les 4 françaises suivantes (soit Compiègne, Vichy, Clairefontaine, Craon), et la dernière parmi les 4 dernières françaises (soit Strasbourg, Nantes, Marseille, Toulouse).
Il est entendu qu'une étape ne pourra pas donner droit à bonification deux années consécutives.
Il est précisé que Toulouse ne pourra pas être tirée au sort en début et en fin d'année.

Dans le cas où un concurrent serait déclassé après la course, le classement du Défi du Galop se trouverait modifié en conséquence.

Définition du Propriétaire :

Sera considérée comme propriétaire du cheval, la personne propriétaire du concurrent le jour de la dernière étape de la saison du Défi du Galop.

Le propriétaire s'entend tel que défini à l'article 11 du Code des courses au galop.

  • Bonus entraîneur :

Un bonus sera attribué aux 3 premiers entraîneurs.

Le classement se fera par points suivant le barème suivant :
- 1° place : 6 points.
- 2° place : 4 points.
- 3° place : 3 points.
- 4° place : 2 points.
- 5° place : 1 point.

Pour la dernière étape du Défi, toutes les places (de la 1ère à la 5ème) seront bonifiées d'un point supplémentaire.

Les points obtenus à l'étranger sur les étapes et dans la définition stipulées ci-dessus, sont bonifiés selon les mêmes règles.

Dans le cas où un concurrent serait déclassé après la course, le classement du Défi du Galop se trouverait modifié en conséquence.

Le montant de ce deuxième bonus sera de :
- 30.000 € à l'entraîneur classé premier.
- 20.000 € à l'entraîneur classé second.
- 10.000 € à l'entraîneur classé troisième.

Pour ce bonus entraîneur, les montants alloués seront partagés en autant de gagnants en cas d'ex-æquo de même rang.

  • Classement des jockeys :

Le classement des jockeys est établi selon les mêmes règles que le classement des entraineurs.
Le jockey déclaré 1er à l'issue de la saison se verra attribué un bon de 3000 euros TTC à valoir sur un voyage.
En cas d'ex-aequos, ce bon sera partagé entre les ex-aequos.

  • Versement des bonus :

Le bonus au propriétaire du cheval gagnant du Défi du Galop et les bonus attribués aux 3 premiers entraîneurs seront portés sur les comptes professionnels de ceux-ci à France Galop dès lors que l'Association « Le Défi du galop » aura versé les fonds à France Galop.

Le cas des associations et locations : si le cheval fait l'objet d'un contrat de location ou d'association, le propriétaire effectuera lui-même la répartition du bonus au(x) bailleur(s) ou associé(s) selon les pourcentages prévus, au titre des allocations perçues, dans le contrat déposé à France Galop à la date de la proclamation des résultats. S'il est prévu au contrat une répartition automatisée des sommes gagnées par le cheval, celle-ci sera effectuée par France Galop.

Article 6 – HÉBERGEMENT – RÉCEPTION -

Chaque société organisatrice d'une épreuve s'engage à assurer au minimum l'hébergement de deux personnes par cheval déclaré partant, à savoir : le propriétaire ou son représentant, ou le gérant dans le cas d'une écurie de groupe et l'entraîneur.
Toutefois, chacun restera libre d'organiser l'accueil des propriétaires et entraîneurs. Un certain standing dans la qualité de l'accueil devra être recherché.

Article 7 – COMMUNICATION –

Un cabinet spécialisé sera chargé de la communication. Chaque société s'engage à participer à la communication générale du Défi du Galop et à promouvoir le grand prix qu'elle organisera dans sa région.
Des sponsors et partenaires devront être recherchés.

Article 8 – ADMINISTRATION – GESTION –

L'administration et la gestion seront assurées par une association Loi 1901.
Il sera demandé une avance de fonds à chaque société adhérente, de 5.500 € par an.

R.I.– janvier 14. HP/MM/ FFC